google-site-verification: google6058249bf560643e.html
Accueil
Actualités
La chatterie
Standard de la race Russe
Standard de la race Thaï
Mes Russes
Mes Thaïs
Mariages et Naissances
Les Expos
Nos autres 4 pattes
Où nous trouver
Conditions d'adoption
Les disparus
Standard de la race Russe

HISTOIRE

Mes Origines :

Les origines du Russe sont incertaines. Il serait originaire du port d’Arkhangelsk situé sur les rives de la mer Blanche en Russie occidentale. Avant d’être importé en Angleterre au milieu du XIXe siècle, il aurait été élevé et même piégé pour sa fourrure si efficace contre le froid.

Un Russe participe à la première exposition féline au Chrystal Palace de Londres en 1871 sous le nom de « l’Archange bleu » ou « Blue foreign ». Il est reconnu en 1912 et le nom de « Bleu Russe » est officialisé en 1939.

Mes Couleurs :

Je suis principalement connu dans ma robe bleue mais dans les années 1970, des éleveurs russes immigrés en Australie croisèrent un Russe bleu avec un Sibérien blanc pour obtenir un Russe blanc.

Ils obtinrent également des Russes noirs car le blanc masque toutes les autres couleurs. Aujourd’hui, certaines fédérations, dont le LOOF, reconnaissent les trois couleurs : bleu, blanc, et noir.

Il existe également une variété de Russe à poil mi long appelée Nebelung.


Mon Look, mon standard :

Le Russe est un chat élégant et musclé.

Tête : sa tête est cunéiforme, vue de face, avec des contours formés de sept faces planes.

Museau : avec ses contours arrondis, le museau plutôt court et sans pinch, prolonge le triangle de la tête. Sa bouche aux coins légèrement relevés lui donne un air souriant.

Yeux : en forme de noix, les yeux sont assez grands et bien espacés l'un de l'autre. La couleur est du vert le plus intense possible chez l'adulte.

Oreilles : aussi hautes que larges à la base, elles sont espacées de la largeur d'une oreille. Recouvertes de poils courts et fins à l'extérieur, elles sont fournies de poils plus longs sur la moitié de la surface intérieure.

Pattes : les pattes sont hautes et fines, les pieds petits et ronds le tout en proportion avec le corps.

Queue : plutôt épaisse à la base, la queue est de longueur moyenne allant jusqu'à la base des omoplates. La queue va en s'affinant jusqu'à une extrémité effilée. 

Robe : courte, fine et douce, la robe est double et dense en raison de l'importance de son sous-poil.

A cause de la densité de la fourrure, l’encolure et le corps, longs et élégants, peuvent paraître plus imposants qu’ils ne le sont en réalité.

Chez le bleu, la robe est d’un gris uniforme et lumineux avec une préférence pour les tonalités claires. L’extrémité des poils de garde présente une coloration argentée qui donne à la fourrure un aspect brillant, comme saupoudré d’argent. La truffe est gris charbon et les coussinets lilas foncé.

Le blanc a une robe immaculée avec des reflets argentés. La truffe et les coussinets sont roses.

Le noir a une robe de jais du bout du poil jusqu’à la racine. La truffe et les coussinets sont noirs ou brun foncé.

J'arrive à maturité entre 18 et 24 mois.

Mon poids varie entre 2,5 kgs et 3,5 kgs pour une femelle et 3,5 kgs et 4,8 kgs pour un mâle. Je mange ce qu'il faut ni plus ni moins. Par contre, je mange comme un ogre lorsque j'attends des petits.

Mon Caractère :

Le Russe est un chat qui se mérite. Chez lui, l’attachement à son maître est souvent plus développé que chez les autres races de chat à tel point que sa réserve envers les étrangers le fait parfois passer pour un timide.

Il a besoin d’un peu de temps avant de se sentir en sécurité et de dévoiler toute sa personnalité et aime vivre dans un environnement calme et serein.

Actif sans être turbulent, il est un bon compagnon de jeux avec ceux dont il est familier.

 

 

© 2017